L’environnement bâti

Normes

Tout masquerTout afficher

CAN-ASC-2.1 Espaces extérieurs

CAN-ASC-2.1 Espaces extérieurs

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité des espaces extérieurs.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  • Les voies de déplacement extérieures :
    • les sentiers de loisirs;
    • les voies d'accès aux plages; et
    • les trottoirs et passerelles.
  • L’absence de stationnements accessibles
  • Les aires de pique-nique et de restauration publiques extérieures
  • Les espaces de jeu extérieurs
  • L’obtention de services (par exemple comptoirs de service)
  • L’entretien (réparation de choses)

Cette norme est en développement

  • L’ébauche de cette norme vise à fournir des renseignements préliminaires aux ministères du gouvernement fédéral et aux entités sous réglementation fédérale. L’ébauche les invite à poursuivre leurs efforts pour améliorer l’accessibilité en matière des espaces extérieurs.

  • Nous n’acceptons plus de commentaires du public sur l’ébauche de cette norme. La période du examen public a eu lieu du 5 juin 2023 au 11 août 2023.

  • Cette ébauche de norme sera remplacée par la norme finale une fois le processus d’élaboration terminé. La norme finale devrait être prête à printemps 2025.

Lire l’ébauche de cette norme

Membres du comité technique

Organismes universitaires et de recherche

Patricia Longmuir, scientifique principale, CHEO et Institut de recherche du CHEO

Alison Novak, scientifique, Institut de recherche KITE, Institut de réadaptation de Toronto – University Health Network

Keiko Shikako, professeure agrégée, École de physiothérapie et d'ergothérapie, Université McGill

María-José Aguilar-Carrasco, recherchiste, projet PARCOURS, Université de la Colombie-Britannique et Universitat Politècnica de València, València (Espagne)

Atul Jaiswal, Gestionnaire des opérations de recherche, Institut de recherche Bruyère

Gouvernement et autorités compétentes

Robert Lipka, designer urbain principal, Ville d'Edmonton

Organisations non gouvernementales

Haley Flaro (présidente), directrice exécutive, Ability New Brunswick

Isabelle Ducharme (vice-présidente), Présidente du conseil d'administration, Kéroul

Marnie Courage, membre/représentante, Association canadienne des ergothérapeutes

Kevin Ng, Directeur du contenu technique et des programmes, Fondation Rick Hansen

Trisha Kaplan, directrice, Initiatives d’inclusion sur le Sentier, Sentier Transcanadien

Utilisateurs des normes

Ivy Smith, paysagiste associée, LEES+Associates Landscape Architecture and Planning

Andrew Ashby, gestionnaire, Bureau des droits de la personne et de l'équitée, Université Queen's

Peter Stapper, Conseiller en espaces extérieurs

Denis Baribeau, Technicien des Travaux Publics, Service des Inventaires et du Plan, Ministère Des Transport du Québec

Organismes d’élaboration de normes

Taurai Kurebwa, gestionnaire de projet, Groupe CSA

CAN-ASC-2.2 Évacuations d’urgence (sorties)

CAN-ASC-2.2 Évacuations d’urgence (sorties)

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité des sorties d’urgence.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  • Les renseignements et sensibilisation en ce qui concerne les mesures d’adaptation disponibles en cas d’urgence; et
  • Les solutions claires en cas d’évacuation d’urgence, comme des alarmes incendie visuelles, un affichage approprié, des zones de refuge, des voies de sortie accessibles, des plans d’évacuation, etc.

Cette norme est en développement 

Le développement de la norme a commencé le 15 mars 2021.

Le premier examen public a eu lieu du 9 novembre 2022 au 6 janvier 2023.

Le deuxième examen public est prévu pour le printemps 2024.

La publication est prévue pour l’été 2026.

Membres du comité technique

Organismes universitaires et de recherche

Catherine Hall, étudiante, Université de Guelph

Harold Locke, consultant, Locke & Locke Incorporated

Consommateurs et intérêt public

Mona Arsenault, membre du comité des patients, Hôpital Royal Victoria

Betty Dion (présidente), présidente, Betty Dion Enterprises Limited

Graham Rae Dulmage, consultant pour les codes, les normes et la réglementation

Dominic Esposito, consultant principal de projet, Jensen Hughes

Organismes gouvernementaux et autorités compétentes

Guiliana Faggion, gestionnaire du centre d’expertise en matière d’aménagements, Agence des services frontaliers du Canada

John Siggers (vice-président), Association canadienne des chefs de pompiers – Comité des codes du bâtiment

Commerce et industrie

Luke Andritsos, architecte, Andritsos Architect International

Jeevan Bains, gestionnaire de l'accessibilité, Rogers Communications

Samantha Ryan, directrice et spécialiste de l'accessibilité technique, ABE Factors Incorporated

Puneet Sharma, consultant de projet, Jensen Hughes

Organisations non gouvernementales

Allan Redford, président, Les Petits Gens du Canada

Dion Regular, spécialiste provincial du soutien par les pairs, Lésions médullaires Terre-Neuve et Labrador

Christopher Sutton, président-directeur général, Wavefront Centre for Communication Accessibility

Sarah Eve De Lisle, Consultante en design Inclusif, Idéaux

CAN-ASC-2.3 Modèle de norme d’accessibilité pour l’environnement bâti - Accessibilité pour les entités sous réglementation fédérale, telles que définies dans la Loi canadienne sur l’accessibilité

CAN-ASC-2.3 Modèle de norme d’accessibilité pour l’environnement bâti - Accessibilité pour les entités sous réglementation fédérale, telles que définies dans la Loi canadienne sur l’accessibilité

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité de l’environnement bâti.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  • Les entrées de bâtiments 
  • Les voies de circulation 
  • L’accès aux étages 
  • Les zones de stationnement et de chargement 
  • Les contrôles 
  • Les opérateurs de portes électriques 
  • Les appareils d’assistance à l’écoute 
  • La signalisation 
  • Les toilettes et les salles de bain universelles (y compris les douches)

Cette norme est en développement

Le développement de la norme a commencé le 22 mars 2021.

Le premier examen a débuté en automne 2022.

Le deuxième examen est prévu pour le printemps 2025.

La publication est prévue pour le printemps 2026.

Membres du comité technique

Organismes universitaires et de recherche

Joyce Barlow, Directrice Associée, Inclusion des personnes en situation de handicap, Université de Waterloo

Sophia Li, scientifique du personnel et gestionnaire des partenariats et des partenariats stratégiques, KITE Research Institute of the Toronto Rehabilitation Institute – University Health Network

Consommateurs et intérêt public

Carrie Anton (présidente), coordonnatrice, Services d'accessibilité, Université Athabasca

Jacques Courteau, défenseur de l'accessibilité et arbitre de griefs retraité, Gendarmerie royale du Canada

Steve Foglia, défenseur de l'accessibilité

Betty Dion, présidente, Entreprises Betty Dion Limited

Andre Gordon, stratège principal en accessibilité, FlashAbility Access

Matthew Shaw, associé directeur, Disability Solutions

Organismes gouvernementaux et autorités compétentes

Tracy Kirkwood, superviseure, Bureau de gestion de projet, Municipalité régionale de York

Anna Valliant (vice-présidente), ingénieure principale, Lignes directrices et normes, Ville d'Ottawa

Candice Young, gestionnaire de projet – accessibilité, Emploi et Développement social Canada

Commerce et industrie

Dominic Esposito, consultant principal de projet, Jensen Hughes

Massimo Crimini, directeur principal et responsable de la stratégie, Janus Construction Group of Companies et bphealth Accessibility Incorporated

Sean Crump, président-directeur général, Universal Access

Organisations non gouvernementales

Hans (Uli) Egger, spécialiste/arbitre de la certification en accessibilité, Fondation Rick Hansen

Sarah Eve De Lisle, conseillère en design inclusif, Idéaux

CAN-ASC-2.4 Orientation et la signalisation

CAN-ASC-2.4 Orientation et la signalisation

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité de l’orientation et la signalisation.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  • Les indicateurs tactiles sur les surfaces de marche 
  • La signalisation (intérieure et extérieure)
  • Les voies de circulation accessibles 
  • Les repères d’orientation
  • L’éclairage
  • Les balises sonores

Cette norme est en développement

Le développement de la norme a commencé le 24 novembre 2021.

L’examen public est prévu pour l’automne 2024.

La publication est prévue pour l’hiver 2026.

Membres du comité technique

Organismes universitaires et de recherche

Cliff Feng, Gestionnaire de projet associé, Développement du campus, Université de l’île de Vancouver

Stéphanie Gamache, Ergothérapeute (erg., PhD), consultante en accessibilité et conception universelle

Victoria Fast, professeure agrégée, Université de Calgary

Taghreed Al-Zubaidi, spécialiste de l’accessibilité de l’environnement bâti, Ville de Mississauga

Consommateurs et intérêt public

Cliff Feng, Gestionnaire de projet associé, Université de l'île de Vancouver

Aurélia Fleury, experte en accessibilité sensorielle et ergonomie muséale

Luna Bengio, experte principale en accessibilité et conseillère stratégique (cadre de la fonction publique à la retraite)

Graham Rae Dulmage (vice-président), consultant pour les codes, GRD Standards Services Inc.

Ryan Lee Ollis, coordonnateur du programme TAPS Sourd-aveugle, Wavefront Centre for Communication Accessibility

Organismes gouvernementaux et autorités compétentes

Natasha Saltes, directrice, Accessibilité, Postes Canada

Grant D. Johnson, conseiller principal, Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada 

Kirk Goodlet, directeur principal, InterVistas Consulting Inc.

Sabitha Rajan, analyste principale, Centre d’expertise pour le transport accessible, Office des transports du Canada

Commerce et industrie

Allison Moz, associée pour l’orientation, eyecandy SIGNS INC.

Joël R. Dazé, consultant indépendant, The Little House Studio

Organisations non gouvernementales

Elizabeth (Betty) Nobel (présidente), enseignante retraitée d’élèves ayant une déficience visuelle, Braille Literacy Canada

Leo Bissonnette, vice-président national, Conseil Canadien des Aveugles

CAN-ASC-2.5/ICC A118 L’acoustique dans l’environnement bâti

CAN-ASC-2.5/ICC A118 L’acoustique dans l’environnement bâti

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité de l’acoustique dans l’environnement bâti.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants:

  • Les types de bruit
  • Le niveau sonore, le temps de réverbération, l’absorption et la transmission du son
  • Les niveaux de bruit :
    • des sources internes, telles que l’équipement dans la pièce, la réverbération et l’écho; et
    • des sources externes, comme le bruit d’impact, le bruit environnemental et l’équipement de chauffage et de climatisation d’un bâtiment.
  • L’acoustique d’espaces spécifiques, tels que les espaces de travail, les aires communes, les espaces de formation et les comptoirs de service
  • Les technologies d’assistance, y compris les systèmes d’aide à l’écoute et les systèmes de sous-titrage, et l’interopérabilité de ces appareils avec les technologies personnelles

Cette norme est en développement

La norme devrait commencer à l’été 2023.

L’examen public est prévu pour l’automne 2025.

La publication est prévue pour l’automne 2026.

Membres du comité technique

À établir

CAN-ASC-2.6: Environnement bâti existant - Accessibilité pour les entités sous réglementation fédérale, telles que définies dans la Loi canadienne sur l’accessibilité

CAN-ASC-2.6: Environnement bâti existant - Accessibilité pour les entités sous réglementation fédérale, telles que définies dans la Loi canadienne sur l’accessibilité

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité dans l’environnement bâti existant.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  • Les espaces de service (les espaces dans lesquels le service est la fonction principale)
  • Les sorties (moyens de sortir d’un espace)
  • Les notifications (par exemple, les signaux visuels et les communications bidirectionnelles) 
  • Les toilettes (y compris les douches) 
  • L’éclairage

Les obstacles indiqués ci-dessus peuvent être présents dans différents types de bâtiments et d’installations existants. Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités à:

  • Des locaux de bureaux et de vente au détail;
  • Des salles de conférence et de concert, et autres lieux de rassemblement;
  • Des cliniques situées dans des immeubles de bureaux;
    Note : Les édifices patrimoniaux et historiques ne seront pas inclus dans cette norme.

Cette norme est en développement

La norme devrait commencer à l’automne 2023

L’examen public est prévu en 2026

La publication est prévue en 2027

Membres du comité technique

À établir

CSA/ASC B651 Conception accessible pour l'environnement bâti

CSA/ASC B651 Conception accessible pour l'environnement bâti

Nous avons collaboré avec le Groupe CSA pour publier cette nouvelle norme. Pour en savoir plus sur nos normes conjointes, consultez notre communiqué de presse. Vous pouvez lire l'intégralité de la norme sur le site Web du Groupe CSA.

CSA/ASC B651.2 Conception accessible des dispositifs interactifs libre-service, y compris les guichets automatiques bancaires

CSA/ASC B651.2 Conception accessible des dispositifs interactifs libre-service, y compris les guichets automatiques bancaires

Nous avons collaboré avec le Groupe CSA pour publier cette nouvelle norme. Pour en savoir plus sur nos normes conjointes, consultez notre communiqué de presse. Vous pouvez lire l'intégralité de la norme sur le site Web du Groupe CSA.

CSA/ASC B652 Logements accessibles

CSA/ASC B652 Logements accessibles

Nous avons collaboré avec le Groupe CSA pour publier cette nouvelle norme. Pour en savoir plus sur nos normes conjointes, consultez notre communiqué de presse. Vous pouvez lire l'intégralité de la norme sur le site Web du Groupe CSA.

Nouvelle norme

CAN-ASC-2.7: Les bâtiments et les sites patrimoniaux – Accessibilité pour les entités sous réglementation fédérale, telles que définies dans la Loi canadienne sur l’accessibilité

CAN-ASC-2.7: Les bâtiments et les sites patrimoniaux – Accessibilité pour les entités sous réglementation fédérale, telles que définies dans la Loi canadienne sur l’accessibilité

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité dans les bâtiments et les sites patrimoniaux. Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  1. Les zones inaccessibles à l’intérieur de l’environnement bâti, y compris, mais sans s’y limiter :  
    • les entrées
    • les voies de circulation intérieures et extérieures
    • les toilettes et les installations sanitaires
    • les escaliers
    • l’orientation et la signalisation
    • les moyens d’évacuation d’urgence (sorties)
  2. L’absence de communications accessibles en ce qui concerne, par exemple : 
    • les descriptions et les visites de sites patrimoniaux  
    • les documents de communication  
    • les produits d’information mis à la disposition du public sur les sites patrimoniaux 
  3. Des technologies de l’information et de la communication inaccessibles, comme les sites Web, qui ne sont pas conformes aux normes d’accessibilité existantes (le cas échéant). 

Cette norme est en développement

La norme devrait commencer – à déterminer

L’examen public est prévu – à déterminer lorsque le début est confirmé

La publication est prévue – à déterminer lorsque le début est confirmé

Membres du comité technique

À établir

Recherche du programme de subventions et de contributions

Tout masquerTout afficher

Communautés autochtones et les normes d’accessibilité fédérales: un bilan de la situation

Communautés autochtones et normes d’accessibilité fédérales : un bilan de la situation

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Association nationale des agents du bâtiment des premières nations

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettre d’examiner comment les programmes et les services visant à éliminer les obstacles pour les personnes en situation de handicap peuvent être améliorés dans les communautés autochtones.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Cette étude permettra de mieux comprendre le point de vue des Autochtones en ce qui concerne les incapacités et l’accessibilité. Ces connaissances pourront ensuite être appliquées aux futures normes.

Quelles sont les principales constatations?

  • Il existe peu d’études sur les obstacles auxquels font face les personnes en situation de handicap vivant dans les communautés autochtones.
  • De nombreux bâtiments publics des communautés autochtones n’ont pas été conçus de façon accessible. Cela est particulièrement vrai pour les bâtiments anciens.

Les membres de la collectivité, en particulier les personnes en situation de handicap, doivent être impliqués dans la conception des espaces publics dans les communautés autochtones.

 Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous écrire par courriel.

Recommandations pour l’évacuation des personnes en situation de handicap dans l’environnement bâti

Recommandations pour l’évacuation des personnes en situation de handicap dans l’environnement bâti

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

University Health Network

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra d’identifier les pratiques exemplaires pour l’évacuation des personnes en situation de handicap de tout type de bâtiment. Un outil sera aussi créé permettant d’évaluer l’état de préparation d’un bâtiment à l’évacuation des personnes en situation de handicap. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est important de planifier à l’avance pour assurer que les personnes ayant différents types d’incapacité puissent être évacuées en toute sécurité des bâtiments. Cela peut sauver des vies.

Quelles sont les principales constatations?

  • La facilité d’évacuation est une mesure de la facilité ou de la difficulté à sortir d’un bâtiment. La facilité d’évacuation des personnes en situation de handicap en cas d’urgence est une question qui a été largement négligée.
  • La plupart des directives relatives à la facilité d’évacuation sont axées uniquement sur l’évacuation en cas d’incendie. Cependant, elles doivent inclure une série de scénarios de catastrophes et de situations d’urgence possibles, lesquels nécessitent des interventions différentes.
  • Il existe de nombreuses solutions permettant de surmonter les obstacles à la facilité d’évacuation.

Les connaissances sur la manière d’évacuer les personnes en situation de handicap en toute sécurité doivent être communiquées au personnel du bâtiment, aux promoteurs et aux utilisateurs finaux.

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous ​​​​écrire par courriel​​​​​.

L’environnement durable doit être accessible : comprendre la base de connaissances pour l’accessibilité des bâtiments et de l’environnement bâti

L’environnement durable doit être accessible : comprendre la base de connaissances pour l’accessibilité des bâtiments et de l’environnement bâti

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Université McMaster

Quel est le but de cette étude?

Cette étude passera en revue les renseignements les plus récents et les plus pertinents concernant l’accessibilité de l’environnement bâti pour les personnes en situation de handicap. Elle permettra également de cerner les obstacles existants. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’environnement bâti doit tenir compte des exigences d’accessibilité des personnes en situation de handicap, et ce, quelle que soit leur incapacité. Cela permettra à toutes les personnes en situation de handicap d’accéder à l’environnement bâti et de s’y déplacer. 

Quelles sont les principales constatations?

  • Les normes et les directives en matière d’accessibilité sont fortement axées sur les incapacités physiques. Elles prennent rarement en compte les déficiences intellectuelles, cognitives et sensorielles.
  • La sensibilisation est essentielle pour mieux comprendre les incapacités et créer un environnement bâti accessible.

La recherche doit être axée sur différents types d’incapacité. Elle doit envisager des solutions pour toutes les personnes en situation de handicap, peu importe leur(s) incapacité(s).

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous ​​​​écrire par courriel​​​​​.

Faire progresser la communication à travers les panneaux de signalisation et d’orientation

Faire progresser la communication à travers les panneaux de signalisation et d’orientation

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Eyecandy SIGNS Incorporated

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de formuler des recommandations sur les exigences en matière d’accessibilité pour la signalisation et l’orientation. Elle s’appuiera sur des données fondées sur l’expérience des personnes en situation de handicap, quelle que soit leur incapacité.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

La signalisation et l’orientation sont utilisées pour guider les personnes dans l’environnement bâti. Il est important de veiller à ce que ce type de communication soit accessible aux personnes en situation de handicap, quelle que soit leur incapacité.

Quelles sont les principales constatations?

  • Les normes et les lignes directrices actuelles en matière de signalisation au Canada correspondent aux préférences des personnes qui ont participé à l’enquête.
  • Les résultats appuient l’utilisation de texte et d’icônes plus grands que les recommandations actuelles. Du texte et des icônes plus grands sont meilleurs pour les personnes de toutes tailles.
  • Les normes actuelles peuvent être améliorées en ajoutant des critères qui tiennent compte de l’endroit où un panneau sera installé (par exemple, à l’intérieur par rapport à l’extérieur, dans une grande installation par rapport à une petite).

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous écrire par courriel.

Normes d’accessibilité pour les sourds et les sourds et aveugles du Canada  

Normes d’accessibilité pour les sourds et les sourds et aveugles du Canada

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Association des Sourds du Canada

Quel est le but de cette étude?

Cette étude sera axée sur les obstacles auxquels se heurtent les personnes sourdes ou sourdes et aveugles. L’objectif est de déterminer quels changements peuvent être apportés aux normes existantes. L’objectif de ces changements sera d’améliorer l’accès et de supprimer les obstacles pour les personnes sourdes et sourdes et aveugles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes sourdes et aveugles sont confrontées à des obstacles particuliers. Cette étude nous permettra de mieux comprendre ces obstacles. Cela est nécessaire pour soutenir l’élaboration de normes qui répondent aux besoins d’accessibilité des personnes sourdes ou sourdes et aveugles.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Ouvrir la voie : lignes directrices sur l’accessibilité dans l’environnement bâti fondées sur des preuves

Ouvrir la voie : lignes directrices sur l’accessibilité dans l’environnement bâti fondées sur des preuves

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Institut national canadien pour les aveugles

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra d’identifier les pratiques exemplaires visant à éliminer les obstacles et à améliorer l’accès des personnes aveugles ou malvoyantes. Elle permettra également de déterminer comment les personnes ayant un autre type d’incapacité peuvent avoir des besoins qui entrent en conflit avec ceux des personnes aveugles ou malvoyantes. Elle permettra de trouver des moyens de réduire ces conflits.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’environnement bâti doit prendre en compte et équilibrer les différentes exigences en matière d’accessibilité pour les personnes ayant différents types d’incapacité. Cela est nécessaire pour rendre l’environnement bâti accessible à tous.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Étude interdisciplinaire sur l’évacuation des personnes en situation de handicap des centres urbains

Étude interdisciplinaire sur l’évacuation des personnes en situation de handicap des centres urbains

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université Dalhousie

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur les besoins des personnes en situation de handicap lors d’une évacuation. Cela comprend des renseignements sur le soutien dont elles ont besoin pour ensuite réintégrer leur communauté.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes ayant différents types d’incapacité doivent être en mesure d’évacuer en toute sécurité. Elles doivent également être en mesure de retourner dans leur communauté.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Revoir les normes d’accessibilité pour les parcs nationaux du Canada

Revoir les normes d’accessibilité pour les parcs nationaux du Canada

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

University Health Network

Quel est le but de cette étude?

Cette étude sera axée sur l’accessibilité actuelle des parcs nationaux. L’objectif est d’élaborer des recommandations pour rendre les parcs nationaux accessibles aux personnes en situation de handicap d’ici 2040.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Le gouvernement du Canada s’est engagé envers l’accessibilité. À cette fin, Parcs Canada examine l’accessibilité de ses services et expériences pour les visiteurs. L’objectif est de faire en sorte que les lieux historiques nationaux, les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation soient accessibles à tous les Canadiens.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Offrir des activités récréatives accessibles en plein air : recherche sur les normes axée sur l’utilisateur (PARCOURS)

Offrir des activités récréatives accessibles en plein air : recherche sur les normes axées sur l’utilisateur (Parcours)

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université de la Colombie-Britannique

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de déterminer comment rendre les parcs plus accessibles aux personnes en situation de handicap.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les parcs doivent être accessibles à tous, y compris aux personnes en situation de handicap, quelle que soit leur incapacité.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Normes d’accessibilité pour les Premières Nations : en route vers l’inclusion

Normes d’accessibilité pour les Premières Nations : en route vers l’inclusion

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

British Columbia Aboriginal Network on Disability Society

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra d’élaborer des recommandations pour éliminer et prévenir les obstacles. Elle permettra d’examiner plus particulièrement les obstacles présents dans l’environnement bâti et dans les programmes et services actuels destinés aux personnes en situation de handicap dans les communautés des Premières Nations.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les normes d’accessibilité doivent tenir compte des besoins particuliers des communautés des Premières Nations.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Pour une conciliation harmonieuse entre nos bâtiments patrimoniaux et l’accessibilité inclusive

Pour une conciliation harmonieuse entre nos bâtiments patrimoniaux et l’accessibilité inclusive

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université Laval

Quel est le but de cette étude?

Cette étude portera sur l’accessibilité des édifices patrimoniaux pour les personnes en situation de handicap. Elle s’appuiera sur des données fondées sur l’expérience des personnes en situation de handicap. L’objectif est de mettre au point des solutions et des pratiques exemplaires pour rendre les édifices patrimoniaux accessibles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il y a un intérêt à préserver les édifices patrimoniaux tout en les rendant accessibles afin qu’ils puissent être visités par tout le monde.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Le patrimoine pour tous : Élimination des obstacles à l’accessibilité dans les édifices patrimoniaux fédéraux 

Le patrimoine pour tous : Élimination des obstacles à l’accessibilité dans les édifices patrimoniaux fédéraux 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Quadrangle Architects Limited

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de cerner les obstacles auxquels les personnes en situation de handicap font face lorsqu’elles accèdent aux édifices patrimoniaux fédéraux dans les centres urbains. Elle permettra de recommander des solutions de conception pour rendre ces édifices plus accessibles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Le gouvernement fédéral est propriétaire de nombreux édifices patrimoniaux. Il s’engage à les rendre plus accessibles.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Un cadre pour l’accessibilité des édifices patrimoniaux et la modernisation des structures

Un cadre pour l’accessibilité des édifices patrimoniaux et la modernisation des structures

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université McMaster

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de développer un outil d’aide à la décision. L’objectif de cet outil est de soutenir les décisions qui tiennent compte à la fois du patrimoine et de l’accessibilité.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Dans les édifices patrimoniaux, les exigences en matière de patrimoine et d’accessibilité sont toutes deux aussi importantes. Elles doivent être considérées ensemble.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Faire progresser les normes d’accessibilité grâce aux valeurs Inuit Qaujimajatuqangit

Faire progresser les normes d’accessibilité grâce aux valeurs Inuit Qaujimajatuqangit

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Société Makinnasuaqtiit pour Nunavummiut ayant un handicap

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur la façon dont les normes d’accessibilité sont utilisées au Nunavut. Elle permettra de cerner les obstacles auxquels sont confrontées les personnes en situation de handicap d’un point de vue autochtone.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est nécessaire de mieux comprendre les points de vue autochtones en matière de handicap et d’accessibilité. Les normes futures seront ainsi plus pertinentes pour les communautés autochtones.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Entendre leur voix : de l’isolement à l’autodétermination

Entendre leur voix : de l’isolement à l’autodétermination

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Société Mawita'mk

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur l’accessibilité et les incapacités d’un point de vue autochtone. Elle permettra de cerner les obstacles à l’accessibilité et les besoins des Autochtones dans les communautés des Premières Nations en Nouvelle-Écosse.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est nécessaire de mieux comprendre ce qui est important pour les peuples des Premières Nations du point de vue de l’accessibilité. Les normes futures seront ainsi plus pertinentes pour ces communautés.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Le point de vue des Premières Nations de la Colombie-Britannique en matière d’accessibilité

Le point de vue des Premières Nations de la Colombie-Britannique en matière d’accessibilité

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Régie de la santé des Premières Nations

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur les points de vue et approches autochtones en matière de handicap et d’accessibilité. Elle sera axée sur les communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est nécessaire de mieux comprendre ce qui est important pour les peuples des Premières Nations du point de vue de l’accessibilité. Les normes futures seront ainsi plus pertinentes pour les communautés des Premières Nations.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Assurer l’accessibilité pour les personnes ayant des incapacités invisibles liées à la mobilité

Assurer l’accessibilité pour les personnes ayant des incapacités invisibles liées à la mobilité

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Hidden Mobility Disabilities Alliance Limited

Quel est le but de cette étude?

Cette étude sera axée sur les personnes ayant des incapacités invisibles liées à la mobilité. L’objectif est de trouver des moyens d’améliorer leur accès aux programmes et services fédéraux.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les incapacités invisibles liées à la mobilité sont plus difficiles à déceler. Les programmes et services fédéraux doivent répondre aux besoins d’accessibilité des personnes ayant des incapacités invisibles.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Neurodivergence : pratiques recommandées pour l’inclusion des personnes neuroatypiques

Neurodivergence : pratiques recommandées pour l’inclusion des personnes neuroatypiques

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université de Carleton

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra d’élaborer un ensemble de pratiques recommandées. L’objectif est de tenir compte de la neurodivergence dans l’élaboration des normes.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes neuroatypiques doivent faire face à des obstacles uniques dans l’environnement bâti. Ce sujet important est peu étudié à l’heure actuelle.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Définir l’environnement bâti en tenant compte des personnes en situation de handicap : création d’une base de données anthropométriques canadienne sur les besoins relatifs à l’espace 

Définir l’environnement bâti en tenant compte des personnes en situation de handicap : création d’une base de données anthropométriques canadienne sur les besoins relatifs à l’espace 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

University Health Network

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de définir les besoins relatifs à l’espace dont il faut tenir compte dans les espaces publics. L’objectif est de faire en sorte que les espaces publics soient accessibles aux personnes ayant des incapacités liées à la mobilité et des déficiences sensorielles. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’environnement bâti doit tenir compte de l’évolution de la technologie et des dispositifs d’assistance et des aides modernes. Cela évitera de créer de nouveaux obstacles à l’accessibilité.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Accessibilité des services de garde au Canada pour les enfants de 0 à 5 ans en situation de handicap : état de la situation

Accessibilité des services de garde au Canada pour les enfants de 0 à 5 ans en situation de handicap : état de la situation

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université Laval

Quel est le but de cette étude?

Cette étude portera sur l’examen des lacunes actuelles en matière d’accessibilité dans les services de garde. Elle permettra de mettre au point des pratiques exemplaires pour l’environnement bâti et les programmes éducatifs. L’objectif sera de rendre les services de garde d’enfants plus inclusifs et accessibles. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Tous les enfants devraient avoir un accès égal aux services de garde. Tous les enfants doivent être en mesure de participer aux programmes du service de garde.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Vagues calmes : voir les obstacles à la communication dans la conception inclusive 

Vagues calmes : voir les obstacles à la communication dans la conception inclusive 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Association des Sourds du Canada 

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de cerner les pratiques exemplaires en matière de communication qui aident à éliminer les obstacles auxquels fait face la communauté des Sourds. Elle comprendra également un examen des solutions technologiques. Cet examen examinera à la fois les solutions fondées sur les politiques et les solutions à frais partagés.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes sourdes qui utilisent la langue des signes doivent avoir un accès équitable à la communication. Cela leur permettra de communiquer avec les autres partout où ils vont.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Vers un monde sans barrières : étude des lacunes et des meilleures pratiques en matière de solutions d’accessibilité aux technologies de l’information et de la communication 

Vers un monde sans barrières : étude des lacunes et des meilleures pratiques en matière de solutions d’accessibilité aux technologies de l’information et de la communication 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Les Collèges communautaires du Nouveau-Brunswick 

Quel est le but de cette étude?

Cette recherche soutiendra les normes d’accessibilité pour les technologies de l’information et de la communication. Le travail consistera à évaluer ces technologies, à identifier les lacunes en matière d’accessibilité et à formuler des recommandations. L’étude explorera également la manière dont ces technologies peuvent améliorer l’accessibilité dans l’environnement bâti et les transports.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les technologies de l’information et de la communication sont essentielles à notre vie quotidienne. Elles doivent être accessibles à tous les Canadiens.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Un Canada accessible, un monde accessible : créer ensemble une communauté mondiale de normalisation 

Un Canada accessible, un monde accessible : créer ensemble une communauté mondiale de normalisation

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Centre de recherche sur le design inclusif - Université Ontario College of Art and Design

Quel est le but de cette étude?

Ce projet s’inspirera de l’expérience des personnes en situation de handicap pour créer des ressources axées sur la recherche. Le projet obtiendra les informations pour créer ces ressources grâce à des événements en personne et en ligne. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’expérience vécue et l’expertise des personnes en situation de handicap sont au cœur d’une approche plus inclusive de l’accessibilité. Il faut que les personnes confrontées à des obstacles participent au processus de recherche et d’élaboration des normes pour améliorer l’accessibilité.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Créer des festivals et des événements accessibles pour renforcer la cohésion sociale

Créer des festivals et des événements accessibles pour renforcer la cohésion sociale

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Vie autonome Canada

Quel est le but de cette étude?

Cette étude explorera l’accessibilité des festivals et autres événements au Canada. Elle se penchera également sur les expériences et les possibilités d’emploi des jeunes en situation de handicap qui souhaitent travailler dans ces événements.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les activités artistiques et culturelles font partie de la vie quotidienne. Elles offrent également des possibilités d’emploi intéressantes. Ces activités doivent être accessibles à toutes les personnes, peu importe leurs capacités.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Recherche émancipatrice sur les normes d’accessibilité dans les communautés : élaboration de principes, d’orientations et de bonnes pratiques

Recherche émancipatrice sur les normes d’accessibilité dans les communautés  : élaboration de principes, d’orientations et de bonnes pratiques

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Conseil des Canadiens avec déficiences 

Quel est le but de cette étude?

Cette étude aidera à trouver des moyens pour ajouter la voix et l’expérience vécue des personnes en situation de handicap aux recherches communautaires. Elle tiendra aussi compte de l’expérience des personnes sourdes ou malentendantes.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’expérience vécue des personnes en situation de handicap est importante pour la recherche. Dans le passé, la recherche liée au handicap portait « sur » le handicap. Elle ne se concentrait pas sur l’opinion ou l’expérience des personnes en situation de handicap. La prise en compte des points de vue des personnes en situation de handicap permettra d’éclairer la recherche.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Établir des priorités en matière d’accessibilité au logement pour les personnes en situation de handicap 

Établir des priorités en matière d’accessibilité au logement pour les personnes en situation de handicap 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Institut de recherche Sunnybrook

Quel est le but de cette étude?

Cette étude identifiera les obstacles à la création de logements physiquement accessibles. Elle explorera également les moyens d’éliminer les obstacles qui entravent la construction de logements accessibles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Tous les Canadiens méritent un logement qui réponde à leurs besoins, y compris les personnes en situation de handicap. Un logement accessible aux personnes en situation de handicap les aide à être plus autonomes.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Assurer l’autonomie : évaluer les activités de la vie quotidienne afin de définir des normes de sécurité pour l’environnement bâti

Assurer l’autonomie : évaluer les activités de la vie quotidienne afin de définir des normes de sécurité pour l’environnement bâti 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université Carleton

Quel est le but de cette étude?

Cette étude créera un ensemble de bonnes pratiques pour l’intégration de la technologie dans l’environnement bâti, comme les bâtiments et autres structures. Ces bonnes pratiques amélioreront l’autonomie des personnes en situation de handicap.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Un environnement bâti qui favorise l’autonomie améliore la qualité de vie des personnes en situation de handicap. Il peut également accroître leur participation à la vie communautaire.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Lésions cérébrales et accessibilité du processus électoral au Canada

Lésions cérébrales et accessibilité du processus électoral au Canada 

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Lésions cérébrales Canada 

Quel est le but de cette étude?

Les personnes qui souffrent de lésions cérébrales rencontrent des obstacles lorsqu’elles participent aux activités liées aux élections. Cette étude permettra d’identifier les moyens d’éliminer et de prévenir ces obstacles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Chaque Canadien a le droit de voter et de participer au processus électoral.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Les handicaps invisibles en milieu de travail : les obstacles à l’inclusion

Les handicaps invisibles en milieu de travail : les obstacles à l’inclusion

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

L’Inclusive Workplace and Supply Council of Canada

Quel est le but de cette étude?

Certaines personnes ont des handicaps invisibles. Cette étude identifiera les obstacles que ces personnes rencontrent au travail. Elle examinera aussi les meilleures pratiques pour inclure et soutenir ces personnes au travail.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Lorsqu’elles travaillent, les personnes qui souffrent de handicaps invisibles rencontrent souvent des obstacles différents de ceux des personnes qui ont un handicap visible.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Air intérieur de qualité dans l’environnement bâti

Air intérieur de qualité dans l’environnement bâti

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Association québécoise pour la santé environnementale 

Quel est le but de cette étude?

Cette étude examinera si les politiques qui soutiennent la création d’espaces sans parfum et sans odeur peuvent contribuer à réduire ou à supprimer les obstacles dans l’environnement bâti. Les  personnes qui souffrent d'hypersensibilité environnementale peuvent avoir des réactions négatives à des éléments présents dans l'environnement, tels que des produits chimiques ou des parfums.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes qui souffrent d’hypersensibilité environnementale   rencontrent des obstacles particuliers lorsqu’elles accèdent aux espaces publics.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Analyse comparative de l’accès spatial pour les normes d’accessibilité des communautés 

Analyse comparative de l’accès spatial pour les normes d’accessibilité des communautés

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université Dalhousie

Quel est le but de cette étude?

Ce projet examinera l’accessibilité des communautés. Il s’agit notamment de l’accès aux services et aux lieux, et de la manière dont les gens se déplacent dans la communauté. Le projet identifiera également les différentes caractéristiques qu’une communauté doit avoir pour être accessible.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes en situation de handicap ont davantage de possibilités de participer dans leur communauté et d’y avoir des interactions lorsque celle ci est accessible. Une communauté inclusive profite à tous ses membres.  

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Le futurisme de l'accessibilité : analyser l'accès à travers une modalité de justice pour les personnes en situation de  handicap

Le futurisme de l'accessibilité : analyser l'accès à travers une modalité de justice pour les personnes en situation de  handicap

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

The Youth Project Society of Nova Scotia

Quel est le but de cette étude?

Un cadre équitable en matière de handicap met l’accent sur l’expérience des groupes exclus. Cette étude examinera comment les expériences des jeunes 2SLGBTQIA+ en situation de handicap se recoupent. Elle analysera aussi les obstacles additionnels que ces jeunes peuvent rencontrer dans leurs communautés. L’étude recommandera des mesures pour améliorer l’accessibilité. Ces recommandations porteront sur les bâtiments, les espaces extérieurs, les programmes et services, la communication et les transports.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Toutes les personnes méritent un accès équitable et un soutien dans leurs communautés. 

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Projets de recherche nouvellement terminés

Élaboration de recommandations pour la normalisation des technologies d’orientation

Élaboration de recommandations pour la normalisation des technologies d’orientation

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

University Health Network

Quel est le but de cette étude?

Cette étude passera en revue les technologies d’orientation existantes. Elle permettra également d’examiner les obstacles que rencontrent les personnes en situation de handicap dans l’utilisation de ces technologies. L’objectif de cette étude est d’éclairer les futures normes en matière d’orientation.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les technologies d’orientation guident les personnes dans l’environnement bâti. Il est important de veiller à ce qu’elles soient accessibles aux personnes ayant différents types d’incapacité.

Quelles sont les principales constatations?

  • Les nouvelles technologies peuvent aider à guider les personnes en situation de handicap dans des environnements peu familiers. Elles leur permettent ainsi de se déplacer dans des espaces en toute sécurité et en toute confiance.
  • Ces technologies doivent fournir suffisamment de renseignements de qualité pour aider les personnes à s’orienter. Les personnes devraient également pouvoir modifier les paramètres en fonction de leurs besoins et interagir avec l’outil. Les technologies pourraient leur permettre de sauvegarder ou de transférer des informations sur un autre appareil, par exemple.
  • Il faut être en mesure de construire et d’utiliser les technologies semblables de la même manière. Les personnes en situation de handicap devraient pouvoir s’appuyer sur ces technologies pour s’orienter, quel que soit l’environnement. 

 

« Il est important que les personnes en situation de handicap puissent s’orienter de manière autonome dans différents environnements. »

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous ​​​​écrire par courriel​​​​​.

Informer les normes sur l’acoustique et l’environnement bâti

Informer les normes sur l’acoustique et l’environnement bâti

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Université de Carleton

Quel est le but de cette étude?

Cette étude portera sur l’incidence de l’environnement acoustique sur les personnes en situation de handicap. Elle permettra d’étudier les moyens de réduire le bruit. Elle portera également sur l’examen des technologies d’aide de suppléance à l’audition. L’objectif est de contribuer à l’élimination et à la prévention des obstacles à l’acoustique.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est important de trouver le bon équilibre entre l’environnement bâti et les aides de suppléance à l’audition. Cela permettra d’améliorer l’accès et d’accroître le confort des personnes en situation de handicap.

Quelles sont les principales constatations?

  • L’effet des sons dans un bâtiment se nomme « acoustique ». Une meilleure technologie et une meilleure acoustique peuvent réduire les bruits distrayants et nuisibles. Elles peuvent aussi améliorer les sons que nous voulons entendre. 
  • L’acoustique a un impact sur la manière dont les personnes en situation de handicap interagissent avec un environnement. Les matériaux de construction et la forme des pièces peuvent modifier l’acoustique. Ils peuvent faciliter la présence et les déplacements des personnes en situation de handicap dans un espace.
  • Il est plus facile de concevoir un bâtiment ou un espace qui tient compte de l’acoustique plutôt que d’essayer d’y remédier plus tard.

« Les sons et les bruits peuvent avoir un impact sur l’expérience des personnes aux prises avec différents genres de handicaps. »

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous ​​​​écrire par courriel​​​​​.

Cartographier le Canada pour tous

Cartographier le Canada pour tous

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Accessibility Now

Quel est le but de cette étude?

Cette étude portera sur l’accessibilité de l’environnement bâti dans les zones urbaines. Elle permettra de déterminer comment ces environnements peuvent présenter ou supprimer des obstacles pour les personnes en situation de handicap.  

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Cette étude soutiendra les décisions de planification visant à rendre les zones urbaines plus accessibles.

Quelles sont les principales constatations?

  • Au Canada, plus de 50 % des bâtiments sont inaccessibles ou partiellement accessibles. Les bâtiments inaccessibles se trouvent aussi bien dans les zones urbaines que dans les zones rurales.
  • Les technologies liées à l’environnement bâti présentent à la fois des possibilités et des défis sur le plan de l’accessibilité. Il faut mener des recherches supplémentaires pour comprendre les obstacles que ces technologies peuvent créer.
  • Il est important de comprendre les facteurs qui motivent les propriétaires de bâtiments à améliorer l’accessibilité. Il est également important de connaître les facteurs qui contribuent à améliorer l’accessibilité.

« Les personnes en situation de handicap ont besoin de renseignements sur l’accessibilité des lieux de vie, de travail, d’apprentissage et de divertissement. »

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous écrire par courriel.

Élaboration de normes destinées au patrimoine : un processus itératif 

Élaboration de normes destinées au patrimoine : un processus itératif 

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Design For All Incorporated

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de déterminer comment améliorer l’accessibilité des édifices patrimoniaux fédéraux. Elle prendra également en compte les normes et les directives en matière de patrimoine et de conservation.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Dans les édifices patrimoniaux, les exigences en matière de patrimoine et d’accessibilité sont toutes deux aussi importantes. Elles doivent être considérées ensemble.

Quelles sont les principales constatations?

  • Les édifices et les sites patrimoniaux se trouvent aux quatre coins du Canada, et ce, tant dans les zones urbaines que dans les zones éloignées. Ils présentent tous des caractéristiques historiques uniques dont il faut tenir compte lorsque l’on met en place des solutions d’accessibilité.
  • Il faut faire preuve de créativité pour éliminer les obstacles à l’accessibilité qui existent dans un édifice ou un site patrimonial.
  • Il est important que des groupes de travail examinent les besoins en matière d’accessibilité des édifices et des sites patrimoniaux. Ces groupes doivent être composés de personnes en situation de handicap, d’experts en patrimoine, de concepteurs de bâtiments et de sites, et de consultants en accessibilité.

« La désignation “statut patrimonial” n’exempte pas les propriétaires de bâtiments de l’engagement et de l’obligation légale concernant l’accessibilité et l’inclusion. »

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous écrire par courriel.

Nouveaux projets

Il n'y a pas de nouveaux projets pour le moment.