Les communications (autres que les technologies de l’information et des communications)

Voici la norme de Normes d'accessibilité Canada en matière de communication (autres que les technologies de l'information et de la communication), ainsi que la recherche financée par le programme de subventions et de contributions dans ce domaine. Consultez souvent cette page pour obtenir de nouvelles informations sur ce domaine prioritaire.

Normes

Tout masquerTout afficher

CAN-ASC-3.1 Langage simple

CAN-ASC-3.1 Langage simple

Sphère d’application

Il existe des domaines communs où les personnes en situation de handicap peuvent faire face à des obstacles liés à l’accessibilité du langage simple.  Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux suivants :

  • Le manque d’information et de sensibilisation de la part des communicateurs, y compris la connaissance des mesures d’adaptation relatives au langage simple
  • Le niveau de langue

Cette norme est en développement

Le développement de la norme a commencé le 1er octobre 2020.

L’examen public est prévu pour l’hiver 2023.

La publication est prévue pour le printemps 2024.

Membres du comité technique

Organismes académiques et de recherche

Iva Cheung, boursière postdoctorale, Université de Colombie britannique

Julie Ruel, chercheure, Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l'autisme

Intérêt des consommateurs et du public

Carol Wilson, consultante en éducation à la santé, Carol A Wilson BSN RN

Catherine Buckie, consultante indépendante en langage simple, iwritewell.ca

Hilda Smith, conceptrice d'ateliers et consultante en langage simple

Karen McCall, formatrice et consultante en conception de documents accessibles, Karlen

Communications

Lorne Mackenzie, directeur principal des affaires réglementaires, WestJet (inactif)

Gouvernement et autorités compétentes

Cynthia Jolly, gestionnaire des communications, Office des transports du Canada

Nancy Foreman, spécialiste du langage simple, Services partagés Canada

Youssef Megharfi, traducteur français, Secrétariat du Conseil du Trésor

Industrie et commerce

David Berman, responsable de l'accessibilité, David Berman Communications

Eyra Abraham, fondatrice et présidente-directrice générale, Lisnen

Laura Edlund, rédactrice et éditrice indépendante, Laura Edlund - Writing * Editing * Research

Melissa Kargiannakis (vice-présidente), fondatrice et présidente-directrice générale de Skritswap

Organisations non gouvernementales

Catherine Rodgers (présidente), directrice des communications, People First of Canada

Stacey Kowbel, chercheure, Vecova

Rachel Mills, analyste principale des politiques, Inclusion Canada

Recherche du programme de subventions et de contributions

Tout masquerTout afficher

Accès aux communications dans le cadre de la Loi canadienne sur l’accessibilité

Accès aux communications dans le cadre de la Loi canadienne sur l’accessibilité

Ce projet de recherche est terminé.

Qui dirige la recherche?

Université Ontario College of Art and Design

Quel est le but de cette étude?

Les personnes ayant divers troubles de communication font face à des obstacles lors de l’accès aux services fédéraux. Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur ces obstacles. Elle permettra également de recueillir des renseignements sur les besoins d’adaptation. L’objectif sera d’utiliser ces données pour éclairer l’élaboration des normes futures. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les services fédéraux doivent être accessibles aux personnes ayant des troubles de communication.

Quelles sont les principales constatations?

  • Nous ne savons pas toujours si une personne souffre de troubles de la communication. Il faut donc utiliser des termes simples et accessibles dans toutes les communications.  
  • La formation, la prestation de services et la conception des programmes doivent être flexibles. Cette flexibilité permettra de répondre aux besoins des personnes qui utilisent des moyens de communication améliorés et alternatifs. (Ces méthodes complètent ou remplacent la parole ou l’écriture.) 
  • Les services automatisés et les services téléphoniques doivent favoriser l’utilisation de méthodes de communication améliorées et alternatives. Par exemple, l’accès à une personne directement au bout du fil est une forme d’assistance plus inclusive. Cette personne peut adapter son approche en fonction des besoins de la personne qui a fait l’appel.

Le niveau d’alphabétisation ou la capacité à écrire ou à parler varient d’une personne à une autre. La conception des services et des programmes doit donc en tenir compte.

Si vous souhaitez obtenir une copie complète du rapport, veuillez nous écrire par courriel.

Normes d’accessibilité pour les sourds et les sourds et aveugles du Canada

Normes d’accessibilité pour les sourds et les sourds et aveugles du Canada

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Association des Sourds du Canada

Quel est le but de cette étude?

Cette étude sera axée sur les obstacles auxquels se heurtent les personnes sourdes ou sourdes et aveugles. L’objectif est de déterminer quels changements peuvent être apportés aux normes existantes. L’objectif de ces changements sera d’améliorer l’accès et de supprimer les obstacles pour les personnes sourdes et sourdes et aveugles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les personnes sourdes et aveugles sont confrontées à des obstacles particuliers. Cette étude nous permettra de mieux comprendre ces obstacles. Cela est nécessaire pour soutenir l’élaboration de normes qui répondent aux besoins d’accessibilité des personnes sourdes ou sourdes et aveugles.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Explorer la place du soutien à l’interprétation dans l’accessibilité pour l’information et les communications

Explorer la place du soutien à l’interprétation dans l’accessibilité pour l’information et les communications

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Institut de recherche et de développement sur l’intégration et la société

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur les différentes approches et les différents outils qui peuvent faciliter la communication pour les personnes en situation de handicap. Cela inclut les personnes ayant une déficience intellectuelle, cognitive et des troubles de communication. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est nécessaire de mener des recherches sur ces outils et ces approches afin de pouvoir les intégrer dans les normes de communication.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Étude exploratoire des pratiques en matière de communications accessibles par vidéo

Étude exploratoire des pratiques en matière de communications accessibles par vidéo

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Réseau québécois pour l’inclusion sociale des personnes sourdes et malentendantes

Quel est le but de cette étude?

Cette étude passera en revue les renseignements existants concernant les modèles de langue des signes. L’objectif est de mettre au point des pratiques exemplaires en matière de communications accessibles pour les personnes sourdes et malentendantes.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les normes de communication doivent tenir compte des besoins des personnes sourdes et malentendantes.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Promouvoir l’accessibilité des communications pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

Promouvoir l’accessibilité des communications pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Inclusion Canada

Quel est le but de cette étude?

Les personnes présentant une déficience intellectuelle font face à des obstacles à la communication. Cette étude permettra de recueillir des renseignements pour soutenir l’élimination et la prévention de ces obstacles. Ces données seront utilisées pour éclairer l’élaboration des normes futures.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Les normes de communication doivent tenir compte des exigences d’accessibilité des personnes ayant différents types d’incapacité, y compris des déficiences intellectuelles.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Faire progresser les normes d’accessibilité grâce aux valeurs Inuit Qaujimajatuqangit

Faire progresser les normes d’accessibilité grâce aux valeurs Inuit Qaujimajatuqangit

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Société Makinnasuaqtiit pour Nunavummiut ayant un handicap

Quel est le but de cette étude?

Cette étude permettra de recueillir des renseignements sur la façon dont les normes d’accessibilité sont utilisées au Nunavut. Elle permettra de cerner les obstacles auxquels sont confrontées les personnes en situation de handicap d’un point de vue autochtone.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Il est nécessaire de mieux comprendre les points de vue autochtones en matière de handicap et d’accessibilité. Les normes futures seront ainsi plus pertinentes pour les communautés autochtones.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Visualisation des normes d’accessibilité : projet de démonstration conforme à la norme CSA B651

Visualisation des normes d’accessibilité : projet de démonstration conforme à la norme CSA B651

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Université Dalhousie

Quel est le but de cette étude?

Des documents et outils de référence visuelle peuvent être utiles pour présenter des documentations techniques. Cette étude permettra d’examiner comment ceux-ci peuvent bénéficier aux personnes ayant des troubles de la vision. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’utilisation d’aides visuelles pour présenter des renseignements techniques peut améliorer l’échange d’information. Elle peut également améliorer la compréhension de l’ensemble des intervenants.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

Nouveaux projets (septembre 20, 2023)

*Nouveau projet* Un Canada accessible, un monde accessible : créer ensemble une communauté mondiale de normalisation 

Un Canada accessible, un monde accessible : créer ensemble une communauté mondiale de normalisation

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

L’Ontario College of Art and Design University 

Quel est le but de cette étude?

Ce projet s’inspirera de l’expérience des personnes en situation de handicap pour créer des ressources axées sur la recherche. Le projet obtiendra les informations pour créer ces ressources grâce à des événements en personne et en ligne. 

Pourquoi cette étude est-elle importante?

L’expérience vécue et l’expertise des personnes en situation de handicap sont au cœur d’une approche plus inclusive de l’accessibilité. Il faut que les personnes confrontées à des obstacles participent au processus de recherche et d’élaboration des normes pour améliorer l’accessibilité.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.

*Nouveau projet* Lésions cérébrales et accessibilité du processus électoral au Canada

Lésions cérébrales et accessibilité du processus électoral au Canada

Ce projet de recherche est toujours en cours.

Qui dirige la recherche?

Lésions cérébrales Canada 

Quel est le but de cette étude?

Les personnes qui souffrent de lésions cérébrales rencontrent des obstacles lorsqu’elles participent aux activités liées aux élections. Cette étude permettra d’identifier les moyens d’éliminer et de prévenir ces obstacles.

Pourquoi cette étude est-elle importante?

Chaque Canadien a le droit de voter et de participer au processus électoral.

Quelles sont les principales constatations?

Les principales conclusions seront communiquées lorsque la recherche sera terminée.